Médias sociaux :    

Contact :

© 2018 La Simplificatrice.

À propos de

La Simplificatrice

Qui suis-je?

 

Je m’appelle Michelle Laurin. Je viens d’un petit village des Bois-Francs, berceau du développement durable québécois. J’ai fait des études en communication et en traduction à l'Université de Sherbrooke, réputée pour ses initiatives vertes. J’ai ensuite emménagé à Montréal, en 2010, pour faire carrière comme traductrice agréée et réviseure en marketing. Ce qui m'a amenée à travailler pour des grands noms de l'alimentation, des cosmétiques, de la mode et des loisirs.

Le début d'une grande aventure

 

Après avoir reçu un diagnostic de fibromyalgie, en 2011, j'ai commencé à m'intéresser à l'alimentation saine, aux produits naturels, à hygiène de vie, à la gestion du stress, etc. Livres, foires, salons, conférences, ateliers... Je consacrais tous mes temps libres à mes nouvelles passions. J'ai même entrepris un certificat de coach en santé à l'École d'études supérieures de naturopathie du Québec pour approfondir le tout.

En 2014, j'ai découvert le mouvement zéro déchet et le minimalisme après avoir lu Do Less, de Rachel Jonat, et Zéro déchet, de Bea Johnson. J'ai alors décidé de modifier mes habitudes de vie et de consommation pour qu'elles soient aussi bonnes pour la planète que pour moi (et pour mon portefeuille).

De 2014 à 2018, après avoir fait mon lot d'essais et d'erreur, et avoir développé toutes sortes de tactiques pour économiser, j'en suis venue à dépenser environ 30 000 $ de moins par année. Et ce, en achetant presque tout bio, écolo et local.

Un rêve devenu réalité

Ma santé physique, mentale et financière n'a jamais été aussi bonne que depuis que j'ai pris le virage vert. C'est d'ailleurs ce qui m'a permis de me lancer en affaires et de devenir La Simplificatrice. Ma mission? Vous permettre, à vous aussi, d'économiser du temps et de l'argent tout en prenant davantage soin de l'environnement, de vous et de l'économie locale.